Les nouvelles news Séminaires

Séminaire Fourgeaud : 10/06/2015 - Thème : "Facteurs des performances commerciales françaises"

10 juin 2015
Paris - ministères économiques et financiers - 139 rue de Bercy - 75012 Paris

AVIS de séminaire Fourgeaud

Le prochain séminaire Fourgeaud aura lieu le mercredi 10 juin 2015, de 10 h 00 à 12 h 15, au 139 rue de Bercy, 75 012 Paris, bâtiment Vauban, salle 0064 Sud 1. L’accès à ce séminaire sera libre (sans inscription préalable) dans la limite des places disponibles.

Le séminaire aura pour thème “Facteurs des performances commerciales françaises”.

Tout d’abord, Benoît Campagne (Insee) et Guillaume Gaulier (Banque de France et université Paris I) présenteront une étude intitulée “Performances comparées des entreprises françaises sur le marché domestique et à l'étranger”, réalisée avec José Bardaji (Insee) et Jean-Charles Bricongne (Commission européenne,  Banque de France).

Ensuite, Philippe Askenazy (CNRS-ENS-PSE) ou Delphine Irac (Banque de France) exposera les principaux enseignements d’une étude réalisée avec Aida Caldera (OCDE) et Guillaume Gaulier (Banque de France et université Paris I) intitulée “Les contraintes de financement pèsent-elles sur les exportations françaises ?”.

La discussion sera introduite par Pierre Gaudin (direction générale du Trésor).

Merci de transmettre cet avis à ceux de vos collègues ou collaborateurs qui pourraient être intéressés par ce séminaire.

IMPORTANT : compte tenu du renforcement des contrôles à l’entrée du ministère dans le cadre du plan Vigipirate, mieux vaut arriver tôt et éviter les sacs volumineux pour minimiser les délais nécessaires au franchissement du portique de sécurité. Surtout, munissez-vous d’une pièce d’identité et du présent avis pour pouvoir entrer dans l’enceinte du ministère. NB : le séminaire Fourgeaud a des pages dédiées sur le site internet de la direction générale du Trésor (http://www.tresor.economie.gouv.fr/Seminaire-Fourgeaud). On y trouve des informations générales sur le séminaire et on peut notamment y télécharger les documents relatifs aux séminaires passés tenus depuis l’année 2010 (papiers, fichiers des présentations et des discussions) dès lors que les intervenants ont donné leur accord pour leur mise en ligne.

Résumés des présentations au prochain séminaire :                       

“Performances comparées des entreprises françaises sur le marché domestique et à l'étranger”, par
José Bardaji, Jean-Charles Bricongne, Benoît Campagne et Guillaume Gaulier  

Le solde commercial français s’est dégradé presque continûment depuis la fin des années 1990. L’examen des données macroéconomiques rend compte de performances des entreprises françaises en recul assez net à l’exportation et moindre sur le marché domestique. Pour approfondir l’étude au niveau microéconomique, les données individuelles des entreprises du secteur manufacturier sont analysées. De prime abord, les performances à l’exportation et sur le marché domestique d’une entreprise donnée tendent à évoluer dans des sens opposés. L’analyse montre néanmoins qu’un choc positif de demande sur le marché intérieur sur lequel l’entreprise est présente entraîne une hausse des exportations, comme le trouvaient des études antérieures. Cette complémentarité semble portée par les petites entreprises et pourrait refléter l’existence de contraintes de liquidité. Une progression des ventes sur un marché permettrait d’affaiblir ces contraintes, en facilitant le financement du développement de l’entreprise sur les autres marchés. La bonne tenue de la demande intérieure sur la période pré-crise en France ne semble pas être un facteur explicatif des pertes de parts de marché à l’exportation.  


“Les contraintes de financement pèsent-elles sur les exportations françaises ?”, par
Philippe Askenazy, Aida Caldera (OCDE), Guillaume Gaulier (Banque de France) et Delphine Irac (Banque de France)  

Les contraintes de financement sont souvent présentées comme des freins à l’exportation. Pourtant, de nombreux dispositifs d’accompagnement et d’aides financières aux entreprises sont déployés pour leur permettre de conquérir des marchés extérieurs. Cette problématique est étudiée à partir de données de la Banque de France et des Douanes couvrant la majorité des exportations françaises sur la période 1993-2007. Les contraintes de crédits ont-elles eu un impact sur le nombre de destinations servies par les exportateurs français, sur leurs entrées et sorties de marchés extérieurs ? Les contraintes de financement peuvent peser sur le gain d’un nouveau marché ou sur le maintien dans un pays donné. Dans ce second cas, les contraintes pesant sur l’accès à des financements accélèrent les sorties d’un marché. Dans le premier cas, elles réduisent les probabilités de sorties, les entreprises anticipant des difficultés futures à revenir sur ce marché. Les résultats empiriques suggèrent que le premier mécanisme (sortie d’un marché suite à une raréfaction du crédit) domine. Ils interrogent donc une politique publique à l'exportation qui négligerait le soutien au maintien sur les marchés extérieurs.

Date prévisionnelle indicative du séminaire Fourgeaud suivant (même créneau horaire) : 8 juillet 2015.

Fichier joint :

Retour | Remonter

The Future of Free Trade Zones

3 juin 2015
Université Paris-Dauphine

June, 3 and 4, Paris-Dauphine University
Whatever the name given, free trade zones (special economic zones, export processing zones, etc.) have become a major player in international trade and global value chain. Emerging and developing countries use them to attract foreign investment, boost their trade and speed up their industrialization. But, what about their economic and social performances?
Day 1 - Free Trade Zones: a Model for Developing Countries? University Paris-Dauphine, room Espace One, 1st Floor, Main Building
Day 2 - The Free Trade Zone of Manaus: Success and Limits? University Paris-Dauphine, room A709, 7st Floor, New Building A

http://ftz.dauphine.fr/fr/evenements.html

Fichier joint :

Retour | Remonter

Séminaire Fourgeaud : 20/05/2015 - Thème : "Optimisation fiscale et mondialisation"

20 mai 2015
Paris - ministères économiques et financiers - 139 rue de Bercy - 75012 Paris

Ce séminaire est organisé par la Direction générale du Trésor.L'accès à ce séminaire sera libre (sans inscription préalable) dans la limite des places disponibles.Le programme complet est joint.
Retour | Remonter

Séminaire Fourgeaud : 08/04/2015 - Thème : "Enquêtes de conjoncture, Google Trends et prévision conjoncturelle"

8 avril 2015
Paris - ministères économiques et financiers - 139 rue de Bercy - 75012 Paris

Ce séminaire est organisé par la Direction générale du Trésor.
L’accès à ce séminaire sera libre (sans inscription préalable) dans la limite des places disponibles.
 
Le programme complet est joint.

Fichier joint :

Retour | Remonter

Séminaire Fourgeaud : 11/03/2015 - Thème : "Dépenses de santé et politique de prévention"

11 mars 2015
Paris - ministères économiques et financiers - 139 rue de Bercy - 75012 Paris

AVIS de séminaire Fourgeaud Le prochain séminaire Fourgeaud aura lieu le mercredi 11 mars 2015, de 10 h 00 à 12 h 15, au 139 rue de Bercy, 75 012 Paris, bâtiment Vauban, salle 0064 Sud 1. L’accès à ce séminaire sera libre (sans inscription préalable) dans la limite des places disponibles. Le séminaire aura pour thème “Dépenses de santé et politique de prévention”. Tout d’abord, une étude intitulée “Projections des dépenses de soins de ville, construction d’un module pour Destinie” sera présentée par ses auteurs, Charlotte Geay (Direction générale du Trésor), Malik Koubi (Insee) et Grégoire de Lagasnerie (en poste à la Direction générale du Trésor au moment de la réalisation de cette étude). Ensuite, Michele Cecchini (OCDE) exposera les principaux enseignements d’une étude réalisée avec Franco Sassi, Marion Devaux et Roberto Astolfi (OCDE) intitulée “Impacts économiques et sur la santé des principales politiques de prévention de l’alcoolisme”. La discussion sera introduite par Catherine Zaidman (Haut Conseil pour l'avenir de l'assurance maladie). Merci de transmettre cet avis à ceux de vos collègues ou collaborateurs qui pourraient être intéressés par ce séminaire. IMPORTANT : compte tenu du renforcement des contrôles à l’entrée du ministère dans le cadre du plan Vigipirate, mieux vaut arriver tôt et éviter les sacs volumineux pour minimiser les délais nécessaires au franchissement du portique de sécurité. Surtout, munissez-vous d’une pièce d’identité et du présent avis pour pouvoir entrer dans l’enceinte du ministère. NB : le séminaire Fourgeaud a des pages dédiées sur le site internet de la direction générale du Trésor (http://www.tresor.economie.gouv.fr/Seminaire-Fourgeaud). On y trouve des informations générales sur le séminaire et on peut notamment y télécharger les documents relatifs aux séminaires passés tenus depuis l’année 2010 (papiers, fichiers des présentations et des discussions) dès lors que les intervenants ont donné leur accord pour leur mise en ligne.
Résumés des présentations au prochain séminaire :
   
“Projections des dépenses de soins de ville, construction d’un module pour Destinie”, par Charlotte Geay, Malik Koubi et Grégoire de Lagasnerie  
Le poids de la couverture du risque maladie dans les dépenses sociales est élevé. Représentant 3,4 % du PIB en 1960, les dépenses de santé ont presque atteint 12 % du PIB en 2011, soit un poids comparable à celui des dépenses de retraites. Dans ce contexte, l’évolution des dépenses de santé constitue un enjeu capital pour les économies en voie de vieillissement et qui font face à des contraintes accrues sur les finances publiques. Cette étude propose une première modélisation de la projection de ces dépenses (soins ambulatoires et biens médicaux) sur une base micro-économique. Un tel modèle permet de compléter les analyses macro-économiques en anticipant les évolutions des dépenses de santé en fonction des changements sociodémographiques en France à l'horizon 2060 et, ainsi, d’éclairer des arbitrages importants en termes de politiques publiques. L'accroissement de la dépense de soins de ville à l'horizon 2060 est sensible aux hypothèses retenues sur le partage de l'espérance de vie. Les écarts de durée de vie passée en bonne santé après 60 ans sont plus importants selon les niveaux d'études qu'entre hommes et femmes. Après 60 ans, les femmes et, surtout, les catégories plus diplômées, passent plus d'années en mauvaise santé que les autres.  

“Impacts économiques et sur la santé des principales politiques de prévention de l’alcoolisme”, par
Franco Sassi, Michele Cecchini, Marion Devaux et Roberto Astolfi   Cette étude présente une évaluation par microsimulation de l’efficacité d’un ensemble de politiques de prévention de l’alcoolisme au Canada, à la République tchèque et en Allemagne. Sont évalués des politiques de prix, de règlementation et de répression, ainsi que des programmes d’éducation et des interventions médicales. Les résultats indiquent que : i) les politiques de prévention de l’alcoolisme peuvent réduire les taux de consommation excessive d’alcool et de dépendance à l’alcool de 5 à 10 %, permettant aux pays d’atteindre l’essentiel de l’objectif mondial fixé par l’Organisation mondiale de la santé en matière de mortalité prématurée dues aux maladies non transmissibles liées à la consommation d’alcool à l’horizon 2015 ; ii) un ensemble de mesures fiscales et réglementaires, une panoplie d’interventions médicales ou une stratégie mêlant ces deux types d’actions aboutirait à une réduction conséquente des années de vie en santé perdues en raison de maladies liées à l’alcool ; iii) Les stratégies de prévention de l’alcoolisme combinant des politiques multiples réduiraient les dépenses de santé annuelles de 4 à 6 dollars par tête en parité de pouvoir d’achat ; iv) les économies ainsi réalisées seraient suffisamment importantes pour financer la mise en œuvre de plusieurs des politiques examinées, même la plus onéreuse d’entre elles ayant un profil coût/efficacité favorable ; v) près de 5 % (resp. 3 % et 1,5 %) des hommes en âge de travailler en République tchèque (resp. en Allemagne et au Canada) échapperaient aux handicaps liés à l’alcool chaque année si de brèves interventions étaient systématiquement mises en place dans des établissements de premiers soins. 
Date prévisionnelle indicative du séminaire Fourgeaud suivant (même créneau horaire) : 8 ou 15 avril 2015.
Retour | Remonter

42ème Séminaire interdisciplinaire de recherche et d'échange sur la négociation (SIRENE),

5 mars 2015
Paris
Date limite de soumission : 3 mars 2015

organisé par l'ESSEC IRENÉ.
Le programme complet est joint. Le nombre de places étant limité, veuillez vous inscrire avant le 3 mars 2015 auprès de irene@essec.fr

Fichier joint :

Retour | Remonter

Séminaire Fourgeaud : 04/02/2015 - Thème : "le système de retraites français"

4 février 2015
Paris - ministères économiques et financiers - 139 rue de Bercy - 75012 Paris

AVIS de séminaire Fourgeaud Le prochain séminaire Fourgeaud aura lieu le mercredi 4 février 2015, de 10 h 00 à 12 h 15, au 139 rue de Bercy, 75 012 Paris, bâtiment Vauban, salle 0064 Sud 1. L’accès à ce séminaire sera libre (sans inscription préalable) dans la limite des places disponibles. Le séminaire portera sur le système de retraites français. Anthony Marino (Insee) présentera tout d’abord une étude réalisée avec Yves Dubois (Insee) intitulée “Contributivité et redistribution du système de retraite français sur le cycle de vie”. Simon Rabaté (Institut des politiques publiques –IPP– et Paris School of Economics) exposera ensuite les principaux enseignements d’une étude réalisée avec Didier Blanchet (IPP/Crest et Chaire Transition Démographique-Transitions économiques) et Antoine Bozio (IPP et Paris School of Economics) intitulée “Quelles options pour réduire la dépendance à la croissance du système de retraite français ?”. La discussion sera introduite par Julia Cuvilliez et Geoffrey Lefebvre (direction générale du Trésor). Merci de transmettre cet avis à ceux de vos collègues ou collaborateurs qui pourraient être intéressés par ce séminaire. IMPORTANT : munissez-vous d’un papier d’identité pour pouvoir entrer dans les locaux du ministère. NB : le séminaire Fourgeaud a des pages dédiées sur le site internet de la direction générale du Trésor (http://www.tresor.economie.gouv.fr/Seminaire-Fourgeaud). On y trouve des informations générales sur le séminaire et on peut notamment y télécharger les documents relatifs aux séminaires passés tenus depuis l’année 2010 (papiers, fichiers des présentations et des discussions) dès lors que les intervenants ont donné leur accord pour leur mise en ligne.
Retour | Remonter

Séminaire Fourgeaud : 10/12/2014 - Thème : "Effets ressentis et évalués de la protection de l’emploi"

10 décembre 2014
Paris - ministères économiques et financiers - 139 rue de Bercy - 75012 Paris

AVIS de séminaire Fourgeaud

Le prochain séminaire Fourgeaud aura lieu le mercredi 10 décembre 2014, de 10 h 00 à 12 h 15, au 139 rue de Bercy, 75 012 Paris, bâtiment Vauban, salle 0064 Sud 1. L’accès à ce séminaire sera libre (sans inscription préalable) dans la limite des places disponibles.

Le séminaire portera sur le thème : effets ressentis et évalués de la protection de l’emploi.

Corinne Darmaillacq (Direction générale du Trésor) introduira le séminaire, en s’appuyant notamment sur une Lettre Trésor-éco intitulée “Le traitement des litiges en droit du travail : constats et perspectives économiques” (Lettre corédigée avec Kahina Yazidi, publiée en octobre 2014).

Corinne Prost (Insee-Crest) présentera ensuite une étude réalisée avec Henri Fraisse (Banque de France) et Laurence Rioux (Insee-Crest) intitulée “Sentiment de sécurité de l’emploi : l’effet des indemnités chômage et de la justice prud’homale”, à paraître prochainement dans un numéro spécial d’Économie et Prévision consacré à l’économie du droit.

Enfin, Alexander Hijzen (OCDE et IZA) exposera (en anglais) les principaux enseignements d’une étude réalisée avec Leopoldo Mondauto (Italia Lavoro and IMT Lucca) et Stefano Scarpetta (OCDE et IZA) intitulée “Les effets pervers de la protection de l’emploi sur la sécurité des travailleurs en Italie : résultats d’une approche de régression par discontinuité”.

La discussion sera introduite par Gilbert Cette (Banque de France et Aix-Marseille School of Economics, DEFI).

Merci de transmettre cet avis à ceux de vos collègues ou collaborateurs qui pourraient être intéressés par ce séminaire.


IMPORTANT : munissez-vous d’un papier d’identité pour pouvoir entrer dans les locaux du ministère.

NB : le séminaire Fourgeaud a des pages dédiées sur le site internet de la direction générale du Trésor (http://www.tresor.economie.gouv.fr/Seminaire-Fourgeaud). On y trouve des informations générales sur le séminaire et on peut notamment y télécharger les documents relatifs aux séminaires passés tenus depuis l’année 2010 (papiers, fichiers des présentations et des discussions) dès lors que les intervenants ont donné leur accord pour leur mise en ligne.

Résumés des présentations au prochain séminaire :  

Sentiment de sécurité de l’emploi : l’effet des indemnités chômage et de la justice prud’homale, par Henri Fraisse, Corinne Prost et Laurence Rioux

Cet article analyse conjointement les effets de l’indemnisation chômage et de la justice prud’homale sur le sentiment de sécurité de l’emploi. L’échantillon français du panel européen (European Community Household Panel, ECHP) fournit une mesure de la satisfaction des salariés vis-à-vis de la sécurité de leur emploi et permet de construire les droits à l’assurance chômage pour chacun des salariés. Les données sur les prud’hommes permettent en outre de construire plusieurs indicateurs de justice prud’homale au niveau des départements, dont le taux de victoire des salariés et la durée moyenne des procédures. Les résultats des estimations indiquent que la durée de l’indemnisation du chômage ainsi que les conditions de justice prud’homale améliorent la satisfaction en termes de sentiment de sécurité de l’emploi. Ils suggèrent en outre qu’en termes d’effet sur ce sentiment, une augmentation des destructions d’emploi ne peut être compensée par une hausse des créations d’emploi. Ceci apporte des éléments sur la manière dont pourrait être ressentie la “flex-sécurité” par les salariés français.            


“Les effets pervers de la protection de l’emploi sur la sécurité des travailleurs en Italie : résultats d’une approche de régression par discontinuité”, par Alexander Hijzen, Leopoldo Mondauto et Stefano Scarpetta
 

Cet article analyse l'impact de la protection de l'emploi (PE) sur la composition de la main-d’œuvre et la rotation des travailleurs sur une base de données individuelles d’entreprises italiennes. L'impact de la PE est analysé par une méthode de régression par discontinuité (RD) exploitant la variation des dispositions de la PE entre les entreprises de taille inférieure ou supérieure à un certain seuil. Selon les résultats, la PE tend à réduire plutôt qu’à renforcer la sécurité de l’emploi des travailleurs, en accroissant les réallocations de ces derniers. Ceci s’explique par un recours accru des entreprises confrontées à une PE plus stricte à des travailleurs sous contrats temporaires. La discontinuité de la PE augmente le travail temporaire de 2 à 2,5 points de pourcentage autour de la valeur seuil. De plus, l'effet de la PE persiste chez les grandes entreprises bien au-delà du seuil et peut expliquer environ 20 % du travail temporaire. La PE réduirait en outre la productivité du travail, en partie via son impact sur la réallocation des travailleurs et l'incidence du travail temporaire.


Date prévisionnelle indicative du séminaire Fourgeaud suivant (même créneau horaire) : 14 janvier 2015.
Retour | Remonter

Séminaire Fourgeaud : 12/11/2014 - Thème : "Inégalités, bien-être, croissance"

12 novembre 2014
Paris - ministères économiques et financiers - 139 rue de Bercy - 75012 Paris

AVIS de séminaire Fourgeaud

Le prochain séminaire Fourgeaud aura lieu le mercredi 12 novembre 2014, de 10 h 00 à 12 h 15, au 139 rue de Bercy, 75 012 Paris, bâtiment Vauban, salle 0064 Sud 1. L’accès à ce séminaire sera libre (sans inscription préalable) dans la limite des places disponibles.

Le séminaire portera sur le thème : Inégalités, bien-être, croissance.

Cédric Houdré (Insee) présentera tout d’abord une étude réalisée avec Emmanuel L'Hour et Guillaume Rateau (Insee-Ensae) intitulée “Le coût social des inégalités : une évaluation à partir de données subjectives de bien-être”.

Nicolas Ruiz (OCDE) exposera ensuite les principaux enseignements d’une étude réalisée avec Orsetta Causa (OCDE) et Alain de Serres, intitulée “Politiques structurelles et distribution du revenu”.

La discussion sera introduite par Anne Fichen et William Roos (Direction générale du Trésor).

Merci de transmettre cet avis à ceux de vos collègues ou collaborateurs qui pourraient être intéressés par ce séminaire.

IMPORTANT : munissez-vous d’un papier d’identité pour pouvoir entrer dans les locaux du ministère.


NB : le séminaire Fourgeaud a des pages dédiées sur le site internet de la direction générale du Trésor (http://www.tresor.economie.gouv.fr/Seminaire-Fourgeaud). On y trouve des informations générales sur le séminaire et on peut notamment y télécharger les documents relatifs aux séminaires passés tenus depuis l’année 2010 (papiers, fichiers des présentations et des discussions) dès lors que les intervenants ont donné leur accord pour leur mise en ligne.

Résumés des présentations au prochain séminaire :  

“Le coût social des inégalités : une évaluation à partir de données subjectives de bien-être”, par Cédric Houdré,  Emmanuel L'Hour et Guillaume Rateau

 
L'article propose un critère pour synthétiser les objectifs politiques, délicats à réconcilier, de croissance et de réduction des inégalités, et poser un diagnostic sans équivoque sur les performances économiques et sociales. La combinaison précise entre efficacité et équité est déterminée par la concavité de la fonction d'utilité individuelle du revenu, qui représente aussi dans ce cadre l'aversion sociale pour l'inégalité. Nous l'estimons à partir des données de l'enquête EU-SILC sur la satisfaction dans la vie. Les résultats suggèrent qu'en France, les inégalités de revenu observées en 2010-2011 représentaient une perte de bien-être social équivalente à 19 % du revenu des ménages. Toute politique de redistribution qui viserait à corriger les inégalités devrait néanmoins également être évaluée sur son impact sur la croissance pour en déterminer, à l'aide de notre critère, les bénéfices réels sur le bien-être social.  

“Politiques structurelles et distribution du revenu”, par Orsetta Causa, Alain de Serres et Nicolas Ruiz
 

Dans la majorité des pays de l’OCDE, la croissance du PIB ces 20 ou 30 dernières années s’est accompagnée d’un accroissement des inégalités de revenus. Cette étude mesure les conséquences à long terme des réformes structurelles sur le PIB et la répartition des revenus. Les réformes favorables à la croissance peuvent être classées selon qu’elles ont un impact défavorable, favorable ou neutre sur les inégalités. Plusieurs réformes en faveur de la croissance ont contribué à réduire les inégalités, notamment le renforcement de l’aide à la recherche d’emploi et les programmes d’activation. La baisse des allocations pour les chômeurs de longue durée a un effet positif sur le revenu des ménages moyens mais réduit le revenu disponible dans la partie inférieure de la distribution. Enfin, certaines réformes favorables à la progression du PIB par habitant ont un effet égal sur tous les ménages.

Date prévisionnelle indicative du séminaire Fourgeaud suivant (même créneau horaire) : 10 décembre 2014.


Retour | Remonter

Régulation et règlement des conflits en matière bancaire et financière à l’épreuve de la crise

9 octobre 2014
Paris Dauphine

Ce colloque, organisé par le Centre de recherche Droit Dauphine (CR2D) et l'Institut de recherche interdisciplinaire en sciences sociales  (IRISSO, UMR 7170) vise à faire ressortir les enseignements des crises successives de ces dernières années sur la régulation et le règlements des conflits en matière bancaire et financière par une réflexion conjointe menée par des universitaires de différentes spécialités (juristes, économistes et sociologues) et des praticiens confrontés aux difficultés nées de ces crises successives (membres des autorités de régulation, magistrats, avocats, représentants de banques ou institutions financières).

Lieu : Université Paris Dauphine, Salle Raymond Aron, 9-10 octobre 2014

Fichier joint :

Retour | Remonter

Séminaire Fourgeaud : 08/10/2014 - Thème : "Logement locatif"

8 octobre 2014
Paris - ministère des Finances - 139 rue de Bercy 75012 Paris

Avis de séminaire FourgeaudLe prochain séminaire Fourgeaud aura lieu le mercredi 8 octobre 2014, de 10 h 00 à 12 h15, au 139 rue de Bercy, 75012 Paris, bâtiment Vauban, salle 0064 Sud 1. L'accès à ce séminaire sera libre (sans inscription préalable) dans la limite des places disponibles.Le séminaire portera sur le thème : logement locatif.Florence Goffette-Najot (Université de Lyon et CNRS, GATE Lyon Saint-Etienne) présentera tout d'abord une étude réalisée avec Modibo Sidibé (Duke University) intitulée "Logement social et accession à la propriété", à paraître dans Economie et Prévision.Corentin Trevien (Insee, Crest et Sciences Po) exposera ensuite les principaux enseignements d'une étude réalisée avec Céline Grislain-Letrémy (Insee, Crest et Université Paris Dauphine) intitulée "L'impact des aides au logement sur le secteur locatif".La discussion sera introduite par Lucile Barou et Ramzié-Kadija Zaine (direction générale du Trésor).Merci de transmettre cet avis à ceux de vos collègues ou collaborateurs qui pourraient être interessés par ce séminaire.IMPORTANT : munissez-vous d'un papier d'identité pour pouvoir entrer dans les locaux du ministère.

Fichier joint :

Retour | Remonter

Alejandro Bernales - Séminaire Fondation BDF

2 septembre 2014
Banque de France (Paris)

Alejandro Bernales (Universidad de Chile)fera une présentation sur le thème :
«Optimal Portfolio Allocation of Electricity Generation in Energy Markets »

le 2 septembre 2014 (11h00-12h00), salle B 230
à la Banque de France, 31 rue Croix des Petits Champs, 75001 Paris

Si vous souhaitez assister à ce séminaire, merci de nous le signaler en écrivant à 1430-FONDATION-UT at banque-france.fr.

Foundation Banque de France
www.foundationbdf.fr
Retour | Remonter

Financial Instability and the Euro Aera Macroeconomic Dynamics

1 juillet 2014
OFCE, 69 quai d'Orsay, 75007 Paris

Stéphane Lhuissier présentera son article :Financial Instability and the Euro Aera Macroeconomic DynamicsLe 1er juillet 2014de 14h00 à 15h30dans la salle du rez-de-chaussée de l'OFCE

Fichier joint :

Retour | Remonter

Sovereign debt spread and default in a model with self-fulfilling prophecies and asymmetric information

24 juin 2014
OFCE, 69 quai d'Orsay, 75007 Paris

Sovereign debt spread and default in a model with sel-fulfilling prophecies and asymmetric informationChristophe Blot, Bruno Ducoudré et Xavier Timbeau, OFCEMardi 24 juin 201414h00-15h30salle du rez-de-chaussée
Retour | Remonter

Séminaire Fourgeaud : 09/07/2014 - Thème : "Syndicalisation, dialogue social et performances économiques"

9 juillet 2014
Paris - ministère des Finances - 139 rue de Bercy 75012 Paris

AVIS de séminaire Fourgeaud

Le prochain séminaire Fourgeaud aura lieu le mercredi 9 juillet 2014, de 10 h 00 à 12 h 15, au 139 rue de Bercy, 75 012 Paris, bâtiment Vauban, salle 0064 Sud 1. L’accès à ce séminaire sera libre (sans inscription préalable) dans la limite des places disponibles.

Le séminaire portera sur le thème : syndicalisation, dialogue social et performances économiques.

Corinne Darmaillacq (direction générale du Trésor) effectuera un bref exposé introductif.

Marc Ferracci (Université de Nantes, Lemna, Liepp-Sciences Po et Crest-Ensae) dressera ensuite un panorama des effets économiques du dialogue social sur la base d’une revue de littérature intitulée « Dialogue social et performance économique ».

Puis Thomas Breda (Paris School of Economics-CNRS et Centre for Economic Performance) présentera
son étude intitulée « Rentes des entreprises, pouvoir de négociation des travailleurs et prime de salaire liée à la syndicalisation », à paraître dans The Economic Journal.

La discussion sera introduite par Pierre Cahuc (École Polytechnique, Crest, CEPR et Iza).

Merci de transmettre cet avis à ceux de vos collègues ou collaborateurs qui pourraient être intéressés par ce séminaire.

IMPORTANT : munissez-vous d’un papier d’identité pour pouvoir entrer dans les locaux du ministère.

NB : le séminaire Fourgeaud a des pages dédiées sur le site internet de la direction générale du Trésor (http://www.tresor.economie.gouv.fr/Seminaire-Fourgeaud). On y trouve des informations générales sur le
séminaire et on peut notamment y télécharger les documents relatifs aux séminaires passés tenus depuis l’année 2010 (papiers, fichiers des présentations et des discussions) dès lors que les intervenants ont donné leur accord pour leur mise en ligne.


Résumés des présentations au prochain séminaire :

« Dialogue social et performance économique », par Marc Ferracci
 
Au sein des pays industrialisés, les taux d’adhésion syndicale et la proportion de salariés couverts par les accords collectifs varient fortement. En outre, la qualité des relations sociales et la confiance mutuelle entre les acteurs du dialogue social sont très hétérogènes d’un pays à l’autre. En tenant compte de ces divergences, quel est l’impact de la présence syndicale sur les  salaires, l’emploi, la productivité et la profitabilité des entreprises ? La négociation collective et la qualité du dialogue social ont-elles des conséquences sur le niveau du chômage ? Cette étude se propose de répondre à ces questions en mobilisant de nombreux travaux académiques ayant cherché à établir une relation de cause à effet entre le dialogue social et la performance économique.


« Rentes des entreprises, pouvoir de négociation des travailleurs et prime de salaire liée à la syndicalisation », par Thomas Breda

L’objet de cette étude est de mesurer la prime salariale liée à la présence de syndicats dans les entreprises françaises. Cette prime est estimée à 2 % en moyenne. Elle s'applique au delà des avantages déjà fournis par les accords de branches. Pour en explorer l'origine, un modèle de négociation simple est construit, duquel
trois prédictions sont tirées puis testées empiriquement. Le modèle prédit notamment que, si la négociation intra-entreprise est à l'origine de la prime de salaire associée à la présence syndicale, cette prime devrait croître avec les rentes disponibles dans les entreprises disposant de syndicats et avec le pouvoir de négociation de leurs salariés. Ces prédictions sont vérifiées empiriquement lorsque les parts de marché des entreprises et leur proportion de syndiqués sont utilisées pour mesurer leurs rentes potentielles et le pouvoir
de négociation de leurs salariés.


Date prévisionnelle indicative du séminaire Fourgeaud suivant (même créneau horaire) : 8 octobre 2014. 



Retour | Remonter

Séminaire Fourgeaud : 11/06/2014 - Thème : "Les exportateurs français face aux chocs de change et de fiscalité"

11 juin 2014
Paris - ministère des Finances - 139 rue de Bercy 75012 Paris

AVIS de séminaire Fourgeaud

Le prochain séminaire Fourgeaud aura lieu le mercredi 11 juin 2014, de 10 h 00 à 12 h 15, au 139 rue de Bercy, 75 012 Paris, bâtiment Vauban, salle 0064 Sud 1. L’accès à ce séminaire sera libre (sans inscription préalable) dans la limite des places disponibles.

Le séminaire portera sur le thème : les exportateurs français face aux chocs de change et de fiscalité.

Philippe Martin (Sciences Po et CEPR) exposera tout d’abord les principaux enseignements d’une Lettre du Cepii coécrite avec Jérôme Héricourt (EQUIPPE, Universités de Lille et Cepii) et Gianluca Orefice (Cepii) intitulée « Les exportateurs français face à une variation de l’euro ».

Ensuite, Martine Carré (LEDa-SDFi, Université Paris-Dauphine) présentera une étude réalisée avec Philippe Andrade (Banque de France et CREM) et Agnès Bénassy-Quéré (Paris School of Economics, Université Paris 1) intitulée « TVA et taux de marge : une analyse empirique sur données d’entreprises exportatrices françaises ».

La discussion sera introduite par Aurélien Daubaire et Pierre Gaudin (direction générale du Trésor).

Merci de transmettre cet avis à ceux de vos collègues ou collaborateurs qui pourraient être intéressés par ce séminaire.

IMPORTANT : munissez-vous d’un papier d’identité pour pouvoir entrer dans les locaux du ministère.

NB : le séminaire Fourgeaud a des pages dédiées sur le site internet de la direction générale du Trésor (http://www.tresor.economie.gouv.fr/Seminaire-Fourgeaud). On y trouve des informations générales sur le séminaire et on peut notamment y télécharger les documents relatifs aux séminaires passés tenus depuis l’année 2010 (papiers, fichiers des présentations et des discussions) dès lors que les intervenants ont donné leur accord pour leur mise en ligne.


Résumés des présentations au prochain séminaire :

« Les exportateurs français face à une variation de l’euro », par Jérôme Héricourt, Philippe Martin et  Gianluca Orefice 

 Dans quelles proportions une variation du taux de change de l’euro affecte-t-elle les volumes et les prix des exportations ? Cette étude examine cette question à partir d’une analyse économétrique de données douanières relatives à plus de 100 000 entreprises exportatrices françaises sur la période 1995-2010. En moyenne, une dépréciation réelle de 10 % de l’euro par rapport à un pays partenaire relève la valeur des exportations d’une firme exportatrice vers ce pays d’environ 6 %. Dépréciation et appréciation ont des effets quasi symétriques pour les entreprises. Les effets d’une variation de change s’avèrent assez différents selon les secteurs. Les résultats ne mettent cependant pas en évidence des effets différents selon le niveau de change initial ou la gamme du produit exporté.


« TVA et taux de marge : une analyse empirique sur données d’entreprises exportatrices françaises », par Philippe Andrade, Martine Carré et Agnès Bénassy-Quéré 


 Cet article étudie comment les exportateurs français réagissent à un choc de TVA dans un pays de destination. Les chocs de TVA étant par nature sans impact sur le coût marginal, leur impact sur les prix permet d’identifier les effets de marge purement liés à des effets de demande. À partir des données de douane françaises sur la période 1995-2005, les auteurs obtiennent une contraction de marge moyenne de 67 % et médiane de 46 % suite à une hausse du taux de TVA dans un pays de destination. L’ajustement de marge est plus marqué pour les entreprises, secteurs et destinations d’exportation pour lesquels la part de marché moyenne est relativement élevée. Les estimations, ainsi que la structure du modèle d’Atkeson et Burstein (2008), sont utilisées pour reconstituer la distribution des ajustements de marge des différents couples secteurs-destinations. À l’aide de ce même modèle, les auteurs mettent ensuite en évidence une relation théorique en U, au niveau de l’entreprise, entre part de marché et comportement de marge : l’ajustement de marge est limité lorsque la part de marché est très faible ou au contraire très élevée, plus important pour les parts de marché intermédiaires. Cette relation non linéaire est confirmée par les données. 

Date prévisionnelle indicative du séminaire Fourgeaud suivant (même créneau horaire) :
9 juillet 2014 ou 8 octobre 2014.


Retour | Remonter

La mise en œuvre du compte personnel de formation : vers une refonte du système de formation professionnelle ?

13 mai 2014
Paris

Le ministère des Finances et des Comptes publics,
  Le ministère de l'Economie, du Redressement productif et  du Numérique,
  et le ministère du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social
  ont le plaisir de vous inviter à la prochaine séance du :
 
Séminaire
« Politiques de l’emploi -   Interactions de l’économique et du juridique »

 
sur le thème :
« La mise en œuvre du compte personnel de formation : vers une refonte du système de formation professionnelle ? »
 
qui se déroulera le mardi 13 mai 2014 de 9h45 à 12h45 sur le site de Bercy : 
Ministère des Finances et des Comptes publics 
Ministère de l'Economie, du Redressement productif et du Numérique
Centre de conférences Pierre Mendès-France (PMF) 
139 rue de Bercy
75012 Paris
  
Un système de formation professionnelle performant devrait répondre aux besoins des salariés, en priorité des moins qualifiés et des  demandeurs d’emploi, permettre d’allouer efficacement les dépenses et in fine d’améliorer la productivité et l’emploi. Ce séminaire sera l’occasion d’analyser les apports de la réforme récente de la formation professionnelle et, en particulier, de la mise en œuvre du compte personnel de formation. Ces réflexions seront complétées par des comparaisons internationales et par la vision des enjeux par un praticien des ressources humaines.

  Interviendront :
 
  Marc Ferracci,
  Economiste, Crest-Ensae, université de Nantes
  Jean-Pierre Willems,
  Consultant en droit de la formation
  Coralie Perez
  Economiste au Centre d’Economie de la Sorbonne
  Bruno Pavie
  Directeur des Ressources humaines, groupe NGE
   
Veuillez adresser votre demande d’inscription Seminaire.Emploi@dgtresor.gouv.fr 

Fichier joint :

Retour | Remonter

Séminaire Fourgeaud : 14/05/2014 - Thème : "Investissement des entreprises et dynamique du capital productif"

14 mai 2014
Paris - ministère des Finances - 139 rue de Bercy 75012 Paris

AVIS de séminaire Fourgeaud

Le prochain séminaire Fourgeaud aura lieu le mercredi 14 mai 2014, de 14 h 30 à 16 h 45 (attention : horaire inhabituel), au 139 rue de Bercy, 75 012 Paris, bâtiment Vauban, salle 0064 Sud 1. L’accès à ce séminaire sera libre (sans inscription préalable) dans la limite des places disponibles.

Le séminaire portera sur le thème : « Investissement des entreprises et dynamique du capital productif ».

Yaëlle Gorin (Insee) présentera tout d’abord un dossier intitulé : « En France, l’investissement des entreprises repartira-t-il en 2014 ? », réalisé avec Jean-François Eudeline, Gabriel Sklénard et Adrien
Zakhartchouk (Insee) et publié dans la Note de conjoncture de l’Insee de décembre 2013.

Benjamin Delozier (Médiation du crédit, Observatoire du financement des entreprises) présentera ensuite le rapport sur la situation économique et financière des PME publié en janvier 2014 par l’Observatoire du financement des entreprises.

Enfin, Guillaume Horny (Banque de France) exposera les enseignements d’une étude intitulée « Utilisation et déclassement du capital », coécrite avec Antoine Bonleu (Université de la Méditerranée, GREQAM) et Gilbert Cette (Banque de France et Université de la Méditerranée, DEFI), publiée en 2013 dans Applied Economics.

La discussion sera introduite par Jean-François Ouvrard (COE-Rexecode).

Merci de transmettre cet avis à ceux de vos collègues ou collaborateurs qui pourraient être intéressés par ce séminaire.

IMPORTANT : munissez-vous d’un papier d’identité pour pouvoir entrer dans les locaux du ministère.

NB : le séminaire Fourgeaud a des pages dédiées sur le site internet de la direction générale du Trésor (http://www.tresor.economie.gouv.fr/Seminaire-Fourgeaud). On y trouve des informations générales sur le séminaire et on peut notamment y télécharger les documents relatifs aux séminaires passés tenus depuis l’année 2010 (papiers, fichiers des présentations et des discussions) dès lors que les intervenants ont donné leur accord pour leur mise en ligne.


Résumés des présentations au prochain séminaire :

« En France, l’investissement des entreprises repartira-t-il en 2014 ? », par Jean-François Eudeline,  Yaëlle Gorin, Gabriel Sklénard et Adrien Zakhartchouk

Ce dossier étudie la dynamique de l’investissement en sortie de crise, au vu de la performance de l’investissement des entreprises françaises depuis le début des années 2000. En France, le taux d’investissement des entreprises affiche une légère tendance à la hausse depuis la fin des années 1990. Cette hausse pourrait s’expliquer par un renouvellement plus rapide du capital, qui a tendance à avoir une durée de vie plus courte que par le passé. Cependant, dans les principaux pays de la zone euro, on observe une baisse sensible du taux d’investissement. Depuis 2008, en France, l’investissement des entreprises semble en ligne avec les seules évolutions de la demande, comme si les facteurs défavorables (baisse du taux de marge, resserrement des conditions de crédit, incertitude sur les perspectives d’activité à moyen terme) étaient compensés par des facteurs favorables (faiblesse des coûts de financement des entreprises, mesures de soutien à l’investissement). Dans la zone euro, l’investissement est plutôt plus faible que ne le prévoient ses déterminants.

 
Rapport de l’Observatoire du financement des entreprises sur la situation économique et financière des PME
 
Ce rapport analyse les évolutions des performances économiques et de la situation financière des PME et leurs impacts sur les comportements d’investissement. La dégradation des performances économiques depuis le début des années 2000 s’est accentuée à partir de 2008. En 2012, le taux de marge des sociétés non financières a atteint son plus bas niveau depuis le milieu des années 1980. Ces évolutions recouvrent des réalités sectorielles contrastées et une grande hétérogénéité au sein des PME, sous fond de nombreuses défaillances d’entreprises. Depuis 2000, le taux d’investissement des PME est resté globalement stable. L’évolution des modalités de financement (réduction de l’autofinancement au profit de l’endettement) ne semble pas avoir affecté le niveau de l’investissement. Cependant, l’effort d’investissement a concerné largement des investissements défensifs (renouvellement, mise aux normes), alors que l’investissement
d’extension de capacité et d’introduction de nouveaux produits est resté limité depuis 5 ans. Enfin, la bonne résistance du taux d’investissement a tenu essentiellement à la croissance de l’investissement immobilier.

 
« Utilisation et déclassement du capital », par Antoine Bonleu, Gilbert Cette et Guillaume Horny
 
Cette étude évalue l’importance des différents déterminants du déclassement du capital (cycles d’activité et intensité d’utilisation du capital, notamment). L’effet de l’utilisation du capital y est directement pris en compte, en distinguant les effets de court et de long termes. Les données, qui combinent deux sources de la Banque de France (base Fiben et enquête sur l’utilisation des facteurs de production), couvrent un grand nombre d’entreprises. Les principaux résultats des estimations de modèles de déclassements du capital sont les suivants : i) le taux de déclassement augmente durant les phases de ralentissement de l’activité et diminue durant les périodes d’expansion ; ii) le taux de déclassement croît avec l’intensité d’utilisation des équipements à long terme, cet effet d’usure étant toutefois moins marqué que l’effet contracyclique ; iii) le taux de déclassement du capital augmente avec l’âge moyen du capital ; iv) le taux de rentabilité et le coût du travail par tête n’ont pas d’influence significative sur le taux de déclassement. 


Date prévisionnelle indicative du séminaire Fourgeaud suivant  : 11 juin 2014. 



Retour | Remonter

Les arrêts de travail: prévention, couverture optimale et conséquences sur les parcours professionnels

20 mai 2014
PARIS

L’Irdes organise avec le soutien de la Drees  un séminaire sur :   Les arrêts de travail en matière de prévention, couverture optimale et conséquences sur les parcours professionnels mardi 20 mai 2014 à Paris. Amphithéâtre Durand Université Pierre et Marie Curie 4, Place Jussieu 75005 Paris.
Le programme du séminaire est disponible sur le site de l'Irdes :
http://www.irdes.fr/recherche/colloques-et-workshops/hygie-les-arrets-de-travail-prevention-couverture-optimale-et-consequences-sur-le-parcours-professionnel-20-mai-2014/actualite.html
Les places étant limitées, merci de bien vouloir vous inscrire préalablement en ligne: http://www.irdes.fr/recherche/colloques-et-workshops/hygie-les-arrets-de-travail-prevention-couverture-optimale-et-consequences-sur-le-parcours-professionnel-20-mai-2014/inscription.html

Fichier joint :

Retour | Remonter

« Perspectives on global real interest rates»

9 avril 2014
OFCE, 69 quai d'Orsay, 75007 Paris

Andra Pescatori (IMF) présente son papier :"Perspectives on global real interest rates"à l'OFCE, salle de réunion (Rez-de-chaussée)mercredi 9 avril 2014 de 14h00 à 16h00Papier en pièce jointe Renseignement:christophe.blot@sciencespo.frvincent.touze@sciencespo.fr

Fichier joint :

Retour | Remonter

L’économie mondiale en 2030 : ruptures et continuités

1 avril 2014
OFCE, 69 quai d'Orsay, 75007 Paris, Salle de réunion (Rez-de-chaussée)

Le sujet est présenté par :Jacques Mazier (Université de Paris 13) Pascal Petit (Université de Paris 13) Dominique Phihon (Université de Paris 13) Les présentations seront discutées par : Christophe Blot (OFCE) et Anne-Laure Delatte (OFCE et CEPR) Renseignements :christophe.blot@sciencespo.frvincent.touze@sciencespo.fr
Retour | Remonter

Which Size and Evolution of the Government Expenditure Multiplier in France (1980-2010)?

25 mars 2014
OFCE, 69 quai d'Orsay, 75007 Paris

de 14h00 à 15h30 présenté par Mathieu Lemoine (Banque de France) (co-écrit avec Guillaume Cléaud et Pierre-Alain Pionnier)Rapporteur : Gilles le Garrec (OFCE) Renseignements :Christophe.blot@sciencespo.frvincent.touze@sciencespo.fr

Fichier joint :

Retour | Remonter

Séminaire Fourgeaud : 12/03/2014 - Thème : "Santé, vieillissement, retraite"

12 mars 2014
Paris - ministère de l'Économie et des Finances - 139 rue de Bercy 75012 Paris

AVIS de séminaire Fourgeaud

Le prochain séminaire Fourgeaud aura lieu le mercredi 12 mars 2014, de 10 h 00 à 12 h 15, au 139 rue de Bercy, 75 012 Paris, bâtiment Vauban, salle 0064 Sud 1. L’accès à ce séminaire sera libre (sans inscription préalable) dans la limite des places disponibles.

Le séminaire portera sur le thème : Santé, vieillissement, retraite.

Charlotte Geay et Grégoire de Lagasnerie exposeront tout d’abord un document de travail intitulé « Projections des dépenses de santé à l’horizon 2060, le modèle PROMEDE » qu’ils ont écrit dans leurs fonctions passées à la Direction générale du Trésor.

Ensuite, Hélène Blake (Paris School of Economics) présentera une étude réalisée avec Clémentine Garrouste (Paris School of Economics, Université Paris-Dauphine, LEDa-LEGOS et Ined) intitulée « Effets collatéraux d’une réforme des retraites en France ».

La discussion sera introduite par Didier Blanchet (Insee).

Merci de transmettre cet avis à ceux de vos collègues ou collaborateurs qui pourraient être intéressés par ce séminaire.

IMPORTANT : munissez-vous d’un papier d’identité pour pouvoir entrer dans les locaux du ministère.

NB : le séminaire Fourgeaud a des pages dédiées sur le site internet de la direction générale du Trésor (http://www.tresor.economie.gouv.fr/Seminaire-Fourgeaud). On y trouve des informations générales sur le séminaire et on peut notamment y télécharger les documents relatifs aux séminaires passés tenus depuis l’année 2010 (papiers, fichiers des présentations et des discussions) dès lors que les
intervenants ont donné leur accord pour leur mise en ligne.


Résumés des présentations au prochain séminaire :


« Projections des dépenses de santé à l’horizon 2060, le modèle PROMEDE », par Charlotte Geay et  Grégoire de Lagasnerie 

Les projections à moyen et long termes des dépenses publiques, notamment des dépenses de santé, jouent un rôle important dans la conduite des politiques publiques mais également dans la surveillance budgétaire internationale. Dans ce contexte, la direction générale du Trésor a été saisie par le Haut Conseil pour l’Avenir de l’Assurance Maladie (HCAAM) dans le cadre des travaux du Haut Conseil du Financement de la Protection Sociale (HCFiPS) afin de projeter à l’horizon 2060 la consommation de soins et biens médicaux (CSBM). Pour ce faire, les auteurs de cette étude s’appuient sur le modèle de simulation à cohortes PROMEDE. Ce modèle se compose de trois modules : un module démographique, un module de dépenses de santé et un module épidémiologique. À l’aide de ce modèle, les auteurs réalisent plusieurs scénarios de projection des dépenses de santé à l’horizon 2060 fonctions d’un grand nombre d’hypothèses
sur l’évolution de l’état de santé de la population et de l’environnement économique. Selon les résultats des projections correspondant au scénario de référence, à politique inchangée, la CSBM devrait augmenter de 2,5 points de PIB entre 2011 et 2060, passant de 9,0 % à 11,5 % du PIB. Dans le même temps, et toujours à politique inchangée, la part de ces dépenses financée par la sphère publique atteindrait 8,8 % du PIB, contre 6,8 % actuellement.


« Effets collatéraux d’une réforme des retraites en France », par Hélène Blake et Clémentine Garrouste 

Cette étude identifie l’impact de la retraite sur la santé physique, mentale et sociale des seniors à partir de l’expérience naturelle constituée par la réforme de 1993 du système de retraite en France. Le gouvernement français augmenta alors graduellement l’incitation au travail en jouant sur deux outils : la période de cotisation requise pour bénéficier d’une retraite à taux plein et le nombre d’années travaillées prises en compte pour calculer le montant des retraites. Cette réforme induisit une hétérogénéité des incitations au travail dans la population. L’étude s’appuie sur une base de données sur la santé et l’emploi en France tirée des enquêtes Baromètre Santé de l’institut national de prévention et d’éducation pour la santé réalisées en 1999 et 2005, années auxquelles les cohortes touchées par la réforme de 1993 commencèrent à partir à la retraite. Deux techniques économétriques différentes sont utilisées pour évaluer cette réforme : les variables instrumentales et les différences de différences. En utilisant la réforme comme un filtre permettant d’éliminer l’influence potentielle de la santé sur les choix d’emploi, les auteures montrent que la retraite se traduit par une amélioration de la santé physique et sociale. Selon les résultats obtenus, les populations les plus affectées par un report de l’âge de la retraite sont les personnes les moins diplômées.     

 


Retour | Remonter

Séminaire OFCE: Assessing the Interest Rate and Banking Channels of ECB Monetary Policies

4 mars 2014
OFCE, Paris

4 mars - 14h Jérôme Creel (OFCE, ESCP-Europe), Paul Hubert (OFCE) et Mathilde Viennot (ENS Cachan) : Assessing the Interest Rate and Banking Channels of ECB Monetary Policies

Invitation
Consulter le papier
Retour | Remonter

Séminaire Fourgeaud : 12/02/2014 - Thème : "Prospective macroéconomique : l’économie mondiale à l’horizon 2035-2050"

12 février 2014
Paris - ministère de l'Économie et des Finances - 139 rue de Bercy 75012 Paris

AVIS de séminaire Fourgeaud

Le prochain séminaire Fourgeaud aura lieu le mercredi 12 février 2014, de 10 h 00 à 12 h 15, au 139 rue de Bercy, 75 012 Paris, bâtiment Vauban, salle 0064 Sud 1. L’accès à ce séminaire sera libre (sans inscription préalable) dans la limite des places disponibles.

Le séminaire portera sur le thème : « Prospective macroéconomique : l’économie mondiale à l’horizon 2035-2050 ».

Patrice Ollivaud (Organisation de coopération et de développement économiques - OCDE) exposera tout d'abord les enseignements d’un document de travail de l’OCDE intitulé « Scénarios de croissance à long terme ».

Ensuite, Jean Fouré (Centre d’études prospectives et d’informations internationales - Cepii) présentera une étude réalisée avec Lionel Fontagné (Paris School of Economics, Université Paris I et Cepii) intitulée « La boîte de Pandore de la modélisation du commerce mondial à l’horizon 2035 ».

La discussion sera introduite par Arthur Sode (direction générale du Trésor) et Jean-Paul Nicolaï (Commissariat général à la stratégie et à la prospective - CGSP).

Merci de transmettre cet avis à ceux de vos collègues ou collaborateurs qui pourraient être intéressés par ce séminaire.

IMPORTANT : munissez-vous d’un papier d’identité pour pouvoir entrer dans les locaux du ministère.

NB : le séminaire Fourgeaud a des pages dédiées sur le site internet de la direction générale du Trésor (http://www.tresor.economie.gouv.fr/Seminaire-Fourgeaud). On y trouve des informations générales sur le séminaire et on peut notamment y télécharger les documents relatifs aux séminaires passés tenus depuis l’année 2010 (papiers, fichiers des présentations et des discussions) dès lors que les intervenants ont donné leur accord pour leur mise en ligne.

Résumés des présentations au prochain séminaire :

« Scénarios de croissance à long terme », par Åsa Johansson, Yvan Guillemette, Fabrice Murtin, David
Turner, Giuseppe Nicoletti, Christine de la Maisonneuve, Philip Bagnoli, Guillaume Bousquet et  Francesca Spinelli


Cette étude présente les résultats d’un nouveau modèle de projection de la croissance économique des pays de l’OCDE et des pays majeurs hors-OCDE sur un horizon de 50 ans ainsi que des déséquilibres qui apparaissent. Un scénario de référence, qui comprend des réformes structurelles graduelles et un assainissement budgétaire suffisant pour stabiliser les ratios de dette sur PIB, est comparé à des scénarios alternatifs qui incluent des réformes plus profondes des politiques publiques. Une des conclusions principales est que la croissance des pays du G20 non membres de l’OCDE continuera de dépasser celle des pays membres, mais la différence s’amenuisera au cours des prochaines décennies. Parallèlement, les 50 prochaines années verront des changements majeurs dans la composition de l’économie mondiale. En l’absence de refonte ambitieuse des politiques publiques, des déséquilibres mondiaux dangereux pour la croissance émergeront. Cependant, une rationalisation plus prononcée des finances publiques combinée à des réformes structurelles profondes pourrait à la fois faire augmenter les niveaux de vie et réduire les risques de déraillement majeur de la croissance en réduisant les déséquilibres mondiaux.

« La boîte de Pandore de la modélisation du commerce mondial à l’horizon 2035 », par Lionel Fontagné et Jean Fouré

Nous examinons comment la structure des échanges mondiaux peut être façonnée par l'évolution des avantages comparatifs, la demande et les capacités des différentes régions à l’horizon 2035. Pour ce faire, nous combinons un modèle de convergence à trois facteurs de production (capital, travail et énergie) et
deux productivités globales (celles des facteurs et de l’énergie), avec un modèle d'équilibre général calculable (EGC) dynamique de l'économie mondiale calibré pour reproduire l'élasticité observée des échanges au revenu. Nous projetons la croissance des pays sur la base de l'accumulation des facteurs, du
niveau de scolarité et des gains d'efficacité, en prenant en compte l'incertitude attachée à chacun de ces moteurs de la croissance. Ce cadre est imposé au modèle EGC comme sentier dynamique de référence. En outre, nous introduisons des hypothèses de politique économique affectant le commerce (droits de douane et mesures non tarifaires sur les biens et services). Deux scénarios contrastés sont envisagés. Selon nos résultats, les changements observés dans le commerce mondial relèvent plus des hypothèses faites sur le
sentier dynamique que des conséquences des politiques économiques simulées. Notre exercice souligne ainsi la nécessité d’attacher un soin particulier à la conception des sentiers dynamiques des EGC.

Date prévisionnelle indicative du séminaire Fourgeaud suivant (même créneau horaire) : 12 mars 2014. 







Retour | Remonter