Accès Espace Personnel
Connexion sociale
?
Water

 

Chers membres de l’AFSE, chers collègues,

 Je souhaiterais remercier très vivement Agnès Bénassy-Quéré pour le remarquable travail qu’elle a accompli à la tête de notre association. Elle a su insuffler une dynamique sans égale pour notre communauté de recherche à travers un nombre impressionnant d’initiatives, prises au quotidien ou presque. Merci Agnès, au nom de nous tous ! Le succès du 67ème Congrès de l’AFSE est avant tout le tien, mais aussi celui d’un esprit d’équipe présent au sein du bureau, du comité directeur et des comités d’organisations au sein desquels l’AFSE a été impliquée tout au long de l’année écoulée. Permettez-moi aussi de remercier nos sponsors et de citer Martine Carré-Tallon pour son magnifique travail de secrétaire générale, Thierry Pénard, notre excellent garant des finances, Pascal Le Merrer, pour son enthousiasme et son capital entrepreneurial. Tout cela témoigne, est-il nécessaire de le rappeler, de la vitalité de l’AFSE, d’hier à aujourd’hui et pour demain.

 Ma présidence pour 2018-2019 s’inscrit dès lors dans un projet collectif d’ampleur, largement engagé, celui de fédérer les forces vives de la recherche française en science économique. L’ambition de l’AFSE est ainsi de continuer à œuvrer, fidèle à ses pères fondateurs, pour le développement et la promotion de la science économique française, tant au niveau national qu’au niveau international : à travers l’attribution de prix bien sûr, mais aussi par notre engagement pour la formation des jeunes générations d’économistes, et par notre volonté d’un débat économique éclairant, contradictoire et pluridisciplinaire. Nous avons également comme objectif la finalisation d’une charte déontologique. Enfin, nous souhaitons poursuivre le dialogue fructueux avec d’autres associations partenaires françaises, mais aussi européennes, de science économique. Le renouvellement du comité directeur de l’AFSE nous permettra, j’en suis convaincu, de consolider cette dynamique. L’arrivée d’Anne Epaulard, nouvelle secrétaire générale de l’AFSE et l’élection de Valérie Mignon en qualité de 2nde vice-présidente, nous permettra de mener à bien notre feuille de route.

 L’AFSE n’a toutefois de sens qu’à travers la force des membres qui la compose. Que vous soyez à l’Université, dans les grands organismes de recherche, dans l’administration ou les entreprises, j’invite chacun de vous, chaque membre de l’AFSE, à prendre des initiatives pour le développement de notre association, et plus largement pour le rayonnement de la science économique française ! Toutes vos suggestions sont les bienvenues, et seront traitées avec bienveillance. A ce stade, la vie de l’Association restera rythmée par nombre de manifestations. Pour mémoire, j’en citerai trois, récurrentes et qui fondent le socle de notre action : les Entretiens de l’AFSE, le 8 novembre sur le thème « Voulons-nous vraiment plus de croissance ? » sous la présidence de Jean-Luc Travernier, notre 1er vice-président. La 3ème journée AFSE-DG Trésor, le 13 décembre. Enfin, l’organisation du 68ème congrès de l’AFSE, notre événement phare, à l’Université d’Orléans (du 17 au 19 juin 2019) sous la direction de Christophe Hurlin. Last but not least, je vous encourage à envoyer vos projets de billets de blog à notre rédacteur en chef, Jérôme Héricourt.

 Que la force vous accompagne en attendant de vous retrouver, avec grand plaisir, dans le cadre des activités de notre association.

 

Claude DIEBOLT

Président de l’Association Française de Science Economique